Quel matériel pour la pêche à la mouche ?

matériel peche à mouche

Parmi les différentes techniques de pêche en pleine nature, vous avez celle à la ligne et celle à la mouche. La pêche à la mouche semble être appréciée par bon nombre de pêcheurs, voire par les débutants. Cette activité permet d’attraper les poissons en se servant de mouches artificielles comme leurre. Elle représente à la fois un loisir et un art. Pour réussir cette technique, plusieurs matériels sont indispensables comme une canne à pêche, une soie, une mouche et autres accessoires. Il ne faut faire aucune impasse sur chacun d’eux, car ils sont tous déterminants pour réussir votre pêche.

La canne à pêche

Le premier élément important pour réussir votre pêche à la mouche est la canne à pêche, plus précisément la canne à mouche. Elle doit être bien résistante pour mieux maintenir les poissons. Pour la choisir, il faut prendre en compte quelques points que sont sa puissance, sa longueur, son matériau et sa taille. Pour la longueur, elle varie en fonction du cours d’eau. Elle doit être plus longue pour une pêche en lac ou en rivière. Elle est plus courte en ruisseau. Sa puissance dépend du type de poissons que vous souhaitez piéger et du poids du leurre. Pour le matériau, assurez-vous d’en prendre une canne résistante et légère. Vous pouvez choisir entre une fibre de verre et une fibre de carbone. Il est également important de considérer l’action ou la réaction de l’élément face aux lancers effectués.

Le moulinet

Si pour les autres techniques de pêche, vous avez des moulinets casting ou spinning, pour la pêche à la mouche, cet élément est assez spécifique. Il peut être automatique, manuel ou semi-automatique. Il se distingue en fonction de la récupération de soie. Le choix du moulinet s’appuie aussi sur le type de canne. Pour une canne numéro 5, privilégiez un moulinet numéro 5. Lors de l’achat du moulinet, il faut aussi prévoir des bobines de rechange afin de permettre l’usage de différentes soies. Il est important d’avoir un bon équilibre entre la canne, la soie et le moulinet.

La mouche

Pour une pêche à la mouche, le choix de la mouche est crucial. Il s’agit d’un leurre imitant de la larve ou des insectes aquatiques pour attirer les poissons. Elle se nomme également mouche artificielle. Il y a trois types de leurres possibles pour votre pêche :

  • la mouche sèche – elle possède des ailes ainsi qu’un corps fourni. Elle imite les insectes se trouvant à la surface de l’eau. Elle dérive au gré du courant jusqu’à ce que le poisson morde. Son usage implique de la délicatesse pour éviter de faire fuir les poissons ;
  • la mouche noyée – qui imite les insectes aquatiques dérivant au fil du courant. Elle est surtout pratique pour une pêche entre deux eaux ;
  • une nymphe – qui est efficace pour un fond de cours d’eau. Elle prend l’imitation des larves aquatiques peu développées.

Pour choisir votre mouche, considérez également quelques facteurs comme le temps, le niveau de l’eau et le cours d’eau. Pensez aussi à prendre en compte l’heure de la journée pour la pêche et la quantité des sédiments.

La soie

La soie est l’une des parties importantes de votre fil de pêche à la mouche, tout comme le backing et le bas de la ligne. Elle se place au centre du fil et détermine l’action de la mouche. Pour ce faire, vous avez le choix entre 4 types de soie que sont la soie weight forward, la soie parallèle, la soie shooting taper et celle Double Taper. Si la première assure une lancée précise et lointaine, la seconde nécessite une manœuvre plus compliquée vu qu’elle n’est pas fuselée. Quant à la troisième, elle vous aide à faire des lancées très loin, mais plus difficile à utiliser tandis que la dernière est fuselée aux extrémités afin de faciliter les lancers courts.

Les équipements et les vêtements

Une fois tous les éléments présentés ci-haut réunis, il ne reste plus qu’à choisir vos vêtements. En effet, il est recommandé de privilégier les habits confortables. N’oubliez pas que la pêche peut prendre plusieurs heures. Pour ce faire :

  • mettez des vêtements étanches appropriés à tous les temps. Cela vous gardera bien au sec, même lorsque vous vous trouvez au milieu de la rivière ;
  • une veste pour vous sécuriser dans l’eau ;
  • un chapeau et des lunettes, pour pouvoir se protéger du soleil et pour une meilleure vision.

Pensez aussi à avoir à portée de main quelques accessoires. Il vous faut une boîte à mouche, un rétracteur et un coupe-file. Rangez-les dans un sac de pêche, facile à transporter.